En ces temps de tension politique extrême, de combat sans merci pour l’investiture à la présidentielle, dont la veille me détourne un petit peu, je l’avoue, des salamandres, je me suis dit qu’il fallait remettre les choses à leur juste place. Ainsi, il m’a semblé nécessaire de me poser cette question, en toute bonne foi : et si les candidats à la primaire de la droite et du centre étaient des salamandres ?

François Fillon

2016-10-19_16-14-37_fillon-belfort_cropped_2SONY DSC

Un constat vient immédiatement en tête quand on pense à François Fillon : il est terne et déprimant. Mais il est diablement efficace, sans que l’on comprenne vraiment comment ni pourquoi. D’apparence placide, mais appréciant les sensations fortes, il a été très en difficulté dans les sondages pendant tout l’été, avant de reprendre vie à l’automne, revigoré par le froid, qui avait lentement endormi tous les autres. Son frère et lui ont épousé deux sœurs, comme s’il leur était impossible de trouver une autre famille à laquelle s’unir, comportement caractéristique des populations isolées. Russophile affirmé, François Fillon est la salamandre de Sibérie, Salamandrella keyserlingii.

Alain Juppé

alain_juppe_a_quebec_en_2015_cropped_21280px-redspotted_newt

Alain Juppé est ancien. Alain Juppé est plutôt grand, mais pas trop. Alain Juppé est calme et placide, et même un peu terne parfois. Après deux graves blessures à son organe le plus sensible, sa crédibilité politique, entre sa déconvenue des réformes de 1995 et son exil au Canada, il a réussi une régénération parfaite, pour revenir encore plus fort qu’auparavant. Malheureusement, il a perdu de ses couleurs au fil du temps, comme sa salamandre totem, qui passe du rouge vif au vert olive en vieillissant. Aucun doute, Alain Juppé est le triton vert de la côte-est du Canada et des Etats-Unis, Notophthalmus viridescens.

Nicolas Sarkozy

nicolas_sarkozy_2015-10-29_03_croppedeurycea_bisline1

Nicolas Sarkozy n’est pas à un paradoxe près. Petit par la taille, mais grand par l’appétit, très habile de sa bouche, parfois moins de ses mains, très actif, sans qu’on ne comprenne dans quel but, Nicolas Sarkozy étonne. A l’aise dans tous les milieux, il passe sans aucun souci du bling-bling du Fouquet’s à une image de « candidat du peuple » et pourfendeur d’une élite dont il est le meilleur représentant, de l’eau sur le Yacht de M. Bolloré à la terre de Neuilly ou en PACA. Malgré son physique d’apparence chétive, il peut se montrer très agressif et impitoyable. Nicolas Sarkozy est la petite salamandre à deux bandes américaine Eurycea bislineata, l’une des rares salamandres à pouvoir sauter, comme l’ancien Président au soir du premier tour.

Bruno Le Maire

reunion_publique_bruno_le_maire_strasbourg_21_novembre_2014_01_cropped580px-uhandre_goimenditarra

Le chantre du renouveau a eu un parcours opposé à François Fillon. Hyperactif au printemps, toujours vaillant à l’été, il a complètement disparu avec l’arrivée de l’automne. Ses belles couleurs se sont estompées, et il a semblé un peu perdu parmi ses concurrents, décidément plus affûtés que lui. Il est condamné à fréquenter autant que possible des eaux que les autres n’ont pas monopolisé. Son port noble et altier, et la magnifique couleur bleue de ses yeux n’y ont rien fait, il est maintenant parti pour une longue hibernation, au moins jusqu’au printemps prochain et un éventuel portefeuilles ministériel. Européen convaincu, Bruno Le Maire est le spécialiste des lacs de montagne, présent du Portugal aux confins de la Russie, la star du printemps, le triton alpestre (Ichthyosaura alpestris).

Nathalie Kosciusko-Morizet

nathalie_kosciusko-morizet_2014Taricha_torosa,_Napa_County,_CA

La seule femme de cette élection est dans une position singulière. Pas la favorite des sondages, elle est néanmoins bien en vue grâce à un positionnement bien particulier. Elle a en effet décidé d’aller là où les autres ne veulent pas aller, seule femme parmi les hommes, et farouchement convaincue de la pertinence de sa vision de la nouvelle société, tout à gauche de la carte politique. Bien que d’apparence plutôt fragile, personne n’ose trop l’attaquer, de peur d’en subir les conséquences. Même l’impitoyable Poisson l’a appris à ses dépends, suite à son lapsus selon lequel la Martinique ne serait pas en France. Pas de doute, NKM est la seule espèce de Salamandridae de la côte Ouest américaine, la placide mais néanmoins la plus toxique des espèces de salamandres, Taricha granulosa. Sans surprise, son seul cousin proche sur le sol américian est Notophthalmus viridescens, aka Alain Juppé. (Voir l’article qui lui est consacré ici)

Jean-Frédéric Poisson

jean-frederic_poisson_cropped0170

Découvert sur le tard, le candidat chrétien-démocrate à eu un vif succès suite au premier débat, avant que ses ressources ne s’épuisent. Les eaux troubles et immobile ne l’effrayent pas, c’est même là qu’il se sent le mieux. Malgré sa corpulence, sa lenteur et son côté primitif, il a été en vogue à un moment, même s’il se fait aujourd’hui de plus en plus rare. Il est la salamandre crocodile de Chine, Tylototriton yangi.

Jean-François Copé

jean-francois_cope-img_5838sans-titre

Des dents qui rayent le parquet. Une ligne idéologique dure et décomplexée. Il mange tout ce qui bouge, mais est révulsé par ce qui est immobile, comme les pains au chocolat. Il possède bien un ancêtre commun avec Nicolas Sarkozy – Eurycea bislineata, ce qui les place dans la même famille politique et biologique, mais en est aujourd’hui bien éloigné. Malheureusement pour lui, malgré sa politique agressive, l’évolution du climat politique du pays depuis 2013 – 2014 le met en grand danger, si bien qu’il commence à être menacé d’extinction, alors que tout laisserait penser qu’il pourrait s’épanouir dans ce nouveau climat. Jean-François Copé est l’impitoyable mais néanmoins menacé, sans que l’on comprenne pourquoi, Aneides flavipunctatus.

RS

Ps : aucune salamandre n’a été maltraitée au cours de cet article. Bien que les comparaisons ne soient pas toujours à leur avantage, je compte sur leur sens de l’humour pour ne pas m’en tenir rigueur.